The Negro's Origins and Is the Negro Cursed?

Droits : domaine public
Source Google Books
Relation British Library
Citer ce document
(1835-1923), Benjamin Tucker Tanner “The Negro's Origins and Is the Negro Cursed?”, RelRace, item créé par Clément Mei, dernier accès le 16 July 2024.
Contributeur Clément Mei
Sujet Les « Africains » descendants d’un Cham innocent
Description Ce court pamphlet (environ 30 pages de textes) est l’œuvre de Benjamin Tucker Tanner, ministre du culte de l’African Methodist Episcopal Church depuis 1862 et rédacteur en chef du Christian Recorder, le plus grand périodique appartenant à des Africains-Américains à cette époque, depuis 1868. Le texte, à l’instar du titre, se scinde en deux parties respectivement intitulées « The Negro’s Origin » (p.7-22) et « Is the Negro Cursed? » (p.23-38). Par l’exégèse et un raisonnement étymologique, l’auteur recherche donc tout d’abord « l’origine du nègre » : il conclut sur ce point que « l’Afrique est la terre de Cham » (p.21) et non de Canaan. D’après l’auteur, « Il n'existe pas aujourd'hui de peuple qui puisse retracer plus clairement sa paternité que le nègre », puisque « [sa] table généalogique, écrite dans sa propre chair, demeure. » (p.22) Ayant ainsi établi que les « nègres » descendent de Cham, Tanner introduit la seconde partie de son travail comme suit : « La réponse à la question « Le Nègre est-il maudit ? » dépend entièrement de la réponse donnée à la question « Cham est-il maudit ? » » (p.23). Citant les versets 18 à 27 du chapitre 9 du Livre de la Genèse, l’auteur souhaite démontrer que la malédiction touche Canaan. Poursuivant son travail de traduction de l’hébreu biblique, il énonce aussi qu’aucune faute répréhensible n’aurait été commise par Cham. En outre, Tanner relève que Canaan n’a pas accompagné son père Cham et ses frères en Afrique. Par ailleurs, toujours d’après Tanner, les actions de Cham comme de Canaan ne sont pas explicitées. Mais, souhaitant « se limiter strictement à ce qui nous est donné » (p.38), il affirme que le fait que la malédiction soit prononcée à l’encontre de Canaan relève de la certitude. En définitive, d’après Tanner : « Canaan maudit, le nègre est libre, bénéficiaire de la bénédiction commune prononcée [après le Déluge] non pas par Noé dans des circonstances douteuses, mais par Dieu lui-même. »
Auteur Benjamin Tucker Tanner (1835-1923)
Date 1869
Éditeur African M. E. Book Depositery, Philadelphie
Langue en

Géolocalisation