Dissertatio politico-theologica, qua disquiritur, Num libertati Christianiae servitus adversetur, nec ne ?

Droits : domaine public
Source Google Books
Citer ce document
Capitein, Jacobus Elisa Joannes “Dissertatio politico-theologica, qua disquiritur, Num libertati Christianiae servitus adversetur, nec ne ?”, RelRace, item créé par Julie Chevallier, dernier accès le 25 Feb. 2024.
Contributeur Julie Chevallier
Sujet La malédiction de Cham comme justification de l’esclavage
Description Dans sa thèse soutenue vraisemblablement à l’Université de Leyde, Jacobus Elisa Joannes Capitein, missionnaire et théologien protestant ancien esclave africain, interroge l’opposition du principe de l’esclavage à la liberté prônée par la religion chrétienne en associant, notamment, la malédiction de Cham. Il ya affirme que les descendants africains de Cham sont condamnés à porter avec l'esclavage la marque de cette éternelle punition.
Auteur Jacobus Elisa Joannes Capitein
Date 1742
Éditeur Lugduni Batavorum : apud Samuelem Luchtmans & filium
Langue la

Géolocalisation

Transcription

Voir moins Voir plus
Quandoquidem Divinus Scriptor Moyses , qui breviori epitoma rerum origines complectitur , ejus jam meminit, Genes.9 : 25. Heic loci enim innuitur, Chami longæ posteritati, ut perpetuæ ferat pœnæ indicium , propterea quod Chamus sui Patris nuditatem ludibrio habuerat, impositam fuisse hanc miserrimam inter Fratres suos conditionem, qua effet Servus Servorum fratribus suis.