The darker races

Droits : domaine public
Citer ce document
Arnett, Benjamin W. “The darker races”, RelRace, item créé par Baptiste Bonnefoy, dernier accès le 8 Feb. 2023.
Contributeur Baptiste Bonnefoy
Sujet Les origines des "darker races"
Description En 1893, Benjamin W. Arnett (1838-1906), évêque de l’African Methodist Episcopal (A.M.E.) church, prend la parole au Parlement mondial des Religions, tenu à l’occasion de l’exposition universelle de Chicago. Ce parlement rassemble pour la première fois des représentants des religions orientales et occidentales.

Dans son discours, Arnett rappelle à son auditoire que « la majorité des peuples représentés dans ce Parlement appartiennent aux darker races ». Cette expression, darker races ou races sombres, traduit une vision du monde propre au contexte des Etats-Unis, signifiant la lutte des peuples de couleur du monde entier contre les préjugés raciaux et l’impérialisme occidental. Or on ne peut comprendre sa dimension très militante sans la replacer dans sa matrice religieuse. C’est en effet au sein des milieux méthodistes afro-américains, dans le dernier tiers du XIXe siècle, que l’expression prit tout son sens politique. 

Peu après lui succède à la tribune son confrère le pasteur William B. Derrick (1843-1913), responsable du Département des Missions de l’African Methodist Episcopal (A.M.E.) Church.
Auteur Benjamin W. Arnett
Date 1893
Éditeur Chicago : John Wesley Hanson (ed.), The World’s Congress of Religions. The addresses and papers delivered before the Parliament, Monarch Book Co, 1894, Vol. 4, p. 948.
Langue en

Géolocalisation