Sem , d'après Calmet

Droits : domaine public
Citer ce document
Calmet, (Dom) Augustin “Sem , d'après Calmet”, RelRace, item créé par Mathilde Plais, dernier accès le 25 Feb. 2024.
Contributeur Mathilde Plais
Sujet Sem et sa descendance
Description Entrée Sem dans le Dictionnaire historique, critique, chronologique, géographique et littéral de la Bible (tome 3).
Auteur (Dom) Augustin Calmet
Date 1730
Éditeur Paris : Émery, Saugrain, P. Martin
Langue fr

Géolocalisation

Transcription

Voir moins Voir plus

SEM, fils de Noé, naquit l’an du Monde 1558. Avant le Déluge quatre-vingt dix-huit ans. Avant Jésus-Christ 2442. Avant l’ere vulg. 2446. Nous croyons qu’il était plus jeune que Japhet, & plus âgé que Cham. Il entra dans l’Arche avec Noé son père, & losque ce bon vieillard ayant bu du vin, se trouva nu dans sa tente Sem & Japhet le couvrirent, & ne virent rien dans lui d’indécent. Noé à son réveil combla Sem de bénédictions, & lui dit : Que le Seigneur le Dieu de Sem soit béni, & que Chanaan soit esclave de Sem. La plus grande prérogatice de Sem, est que le Messire est sorti de sa race, & que le culte du vrai Dieu s’est conservé parmi sa postérité. Etant âgé de cent ans, il engendra Arphaxad ; & mourut âgé de six-cent ans, l’an du Monde 2158 avant Jésus-Christ 1842. Avant l’Ere vulg. 1846. Les descendants de Sem eurent pour partage les meilleures Provinces de l’Asie.

Les Juifs attibuent à Sem la tradition théologique des choses que Noé avait apprises des premiers hommes. Sem les communiqua à ses enfants ; & de cette sorte la vraie Religion s’est conservée dans le monde. Les Rabbins croient aussi que Sem tenait une Académie, ou une Ecole de Religion sur le Mot Thabor. Ils disent que Sem est le même que Melchisédech, & qu’il avait lui-même été à l’Ecole de Mathusala avant le Déluge, pendant soixante & dix-huit ans : Qu’il donna à Abraham toute la tradition & le cérémonies des sacrifices & de la Religion, suivant lesquelles ce Patriarche offrit dans a suite ses sacrifices. Enfin les Hébreux croient qu’il enseignai aux hommes la loi de la justice, & la manière de compter es mois & les années, & les intercalations des mois. On prétend que Dieu lui donna l’esprit de prophétie pendant quatre cent ans, avec assez peu de fruits, parmi les hommes, qui étaient fort corrompus. Méthodieus dit qu’il demeura dans l’Isle du Soleil, quil inventa l’Astronomie, & qu’il fut le premier Roi qui ait dominé sur la terre. On lui attribue la fondation de Septa, ville maritime en Afrique, de Salerne en Italie, & de Salem en Judée. Ceux qui le confonden avec Melchisedech, lui attriuent le Pseaume CIX. Dixit Dominus Domino mco & n Livre de Médecine, qui se trouve manuscrit en Hébreu dans la Bibliothèque de l’Electeur de Bavière. Il faut voir R.P. Scipion Sgambar, Archiv. Vet. Testam, I, 1, P.165.

Sem eut cinq fils Elam, Assur, Arphaxad, Lud & Aram, qui peuplèrent les plus belles provinces d’Orient. On peut voir leurs titres. Moïse, dont le principal objet était l’histoire & les Lois des Hébeux, a poussé la généalogie de Sem plus loin que celle es autres fils de noé, qui ne faisaient qu’indirectement à son sujet. On prétend que Noé confia à Sem le corps d’Adam, & qu’il l’envoya l’enterrer sur le Calvaire. On veut aussi qu’il lui ait remis son testament, par lequel il partageait toute la terre à ses trois fils. On a quelque sujet de croire que les Profanes l’ont confondu avec Typhon, fameux Géant, ou Divinité nuisible. Cham et Jupiter ; Japhet, Neptune ; Sem, Pluton. Il faut voir sur cela Bochart, Phaleg. I, 1, c, 1.