Race humaine

Droits : domaine public
Citer ce document
Chesnel, Adolphe de “Race humaine”, RelRace, item créé par Mathilde Plais, dernier accès le 15 Apr. 2024.
Contributeur Mathilde Plais
Sujet La répartition de l'espèce humaine sur le globe après le déluge
Description Dans l'entrée Race humaine du Dictionnaire des merveilles et curiosités de la nature et de l'art, Adolphe de Chesnel explique la répartition de l'espèce humaine sur terre, à partir du déluge mosaïque, entre les trois fils de Noé : Sem, Cham et Japhet.
Auteur Adolphe de Chesnel
Date 1853
Éditeur Paris : Ateliers catholiques du Petit-Montrouge
Langue fr

Géolocalisation

Transcription

Voir moins Voir plus
(extrait) Avant de parler des classifications proposées par les anthropotogistes modernes, nous devons dire quelle fut la répartition de l'espèce humaine sur le globe après le déluge mosaïque.
Les descendants des trois fils de Noé : Sem, Clram et Japhet, se dispersèrent de la matière suivante Sem eut cinq enfants Arphaxad, Elanu, Assur, Aram et Lude. Arphaxad fut la souche des Chaldéens, des Hébreux et d'une partie des Assyriens d'Elam vinrent les Elamites et les Perses; Assar fut le père des Assyriens et des nations voisines; d'Aram, descendirent les peuples de la Cœlesyrie, les Bactriens, les Syriens et les Mésopotamiens, et de Lude sortirent les Lydiens et les habitants de J'Asie mineure. — Chus, Mesraïm, Phul et Chanaan, fils de Cham, occupèrent l'Afrique. Du premier descendirent les Sabéens, les Arabes, les Ethiopiens, les Abyssins et les Troglodites du second, sortirent les Cyrénéens, les Egyptiens, les Lybiens, les Numidiens, les Philistins, les habitants de Patros, ceux de l'ile de Chypre et ceux de la Cassiotide du troisième vinrent une partie des Libyens et les peuples de la Mauritanie et de la partie occidentale de l'Afrique; du quatrième enfin, qui eut onze enfants, Sidon, Heth, Jebus, Amor, Gerges, Hévé, Arak, Sin, Arad, Samar et Amath, provinrent onze nations bélliqueuses, auxquelles ils donnèrent leur nom les Sidoniens, les Béthéens, les Jébuséens, les Amorrhéens, les Gergesééns, les Hévéens, les Aracéens, les Sinéens, les Aradiens, les Samaréens et les Amathéens. Les six derniers de ces peuples, expulsés plus tard de la Palestine, qu'ils avaient occupée durant sept siècles, aillèrent habiter les environs du mont Liban et des contrées voisines. Ce furent les sept fils de Japhet: Gomer, Magna, Madai, Javan. Thubal, Mosoch et Thiras, qui s'établirent en Europe. De Gomer sortirent les riphéens, les Ascaniens, les Cappadociens, les Arméniens et les Allemands de Magoa, les Scythes, les Tatars, les Gètes et les Goths de Madai sont descendus les D'tèdes et les peuplades voisines; Javan a été le père des Æoliens, des Macédoniens, des Rhodiens, des Péloponésiens, des Siciliens, des Italiens et des Gaulois; de Tlubal sont Venus les Ibériens de Mosoch, les Moscovites, et de Thiras, les Thraces et les peuples qui avoisinent ta petite Tartarie.