Forty-seven identifications of the British nation with the lost ten tribes of Israel

Droits : domaine public
Citer ce document
Hine, Edward “Forty-seven identifications of the British nation with the lost ten tribes of Israel”, RelRace, item créé par Maud Michaud, dernier accès le 25 Feb. 2024.
Contributeur Maud Michaud
Sujet British Israelism
Description Edward Hine (1825-1891) est à l’origine un banquier anglais. Il permet la diffusion de l’idéologie du British Israelism à l’échelle internationale lors de la fin de la période victorienne, notamment grâce à ses nombreuses tournées dans les îles britanniques et en Amérique du Nord, où ses écrits rencontrent un grand succès (The Ten Tribes, publié en 1882). Hine va encore plus loin que Wilson dans l’identification des peuples des îles britanniques comme tribu perdue d’Israël en forçant le caractère strictement anglo-saxon de cette tribu perdue (saxon signifierait pour lui « sons of Isaac », les fils d’Isaac), là où Wilson y associait tous les peuples dits « teutoniques ».
Deux extraits des Ten Tribes d’Edward Hine ont une coloration particulièrement funeste, concernant notamment les peuples autochtones des colonies de peuplement (Australie, Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud). Le parallèle est fait également entre l’extinction des peuples autochtones des colonies de peuplement et le sort réservé aux Amérindiens des États-Unis.
Auteur Edward Hine
Date 1878
Éditeur New York, James Huggins, 1878
Langue en

Géolocalisation

Transcription

Voir moins Voir plus
[C]'est exactement ce que font les Britanniques et les Américains, comme le savent tous nos colons. Nous l'avons fait aux Tasmaniens, aux Aborigènes d'Australie, aux Maoris de Nouvelle-Zélande, aux Caffres du Cap, en fait dans toutes les colonies où nous posons le pied ; et les Américains, qui sont des Manasséens, ont fait la même chose aux Indiens, qui sont repoussés aux confins de leur territoire. La Bible prend toute sa valeur lorsque nous sommes capables de suivre l'accomplissement de la Parole de Dieu ! Il convient de noter que cette injonction des Écritures ne peut se référer aux juifs, car ils ne s'y conforment pas ; [...] Éphraïm et Manassé ne pouvaient pas non plus s'y conformer lorsqu'ils étaient dans le pays. Ainsi, c’est bien maintenant que cette identité doit être mise en œuvre. […]
L'Identité fait ressortir clairement cet extrait des Écritures, à savoir que partout où nous avons des colonies, les aborigènes disparaissent devant nous. Ce n’est pas de notre propre fait, mais de l'action de Dieu : le Tout-Puissant a déclaré qu'il devait en être ainsi, et il en est ainsi. On nous fait remarquer qu'il s'agit là d'une chose cruelle ; mais c'est là une observation malvenue, car c'est le dessein même de Dieu. Lorsque nous constatons que deux grandes tribus ont déjà disparu de la Tasmanie, qu'au rythme actuel de la mortalité, vingt ans suffiront pour exterminer les Maoris de la Nouvelle-Zélande, que quarante ans suffiront pour faire disparaître les Indiens de Manassé, que dans plusieurs de nos petites colonies, ils ont déjà totalement disparu, nous devons nous soumettre à la volonté de Dieu et accepter ce fait comme une preuve supplémentaire de la suprématie infinie de sa parole sûre.

ISRAEL MUST PUSH THE ABORIGINES OF HER COLONIES TO THE CORNERS (identification n. 20): “the Identity, that this is the very thing that both the British and the American people are doing, as all our Colonists know. We have done it to the Tasmanians, the aborigines of Australia, to the Maories of New Zealand, the Caffres of the Cape, indeed in every Colony where we place our foot; and the Americans, who are Manasseh, have done the same to the Indians, who are pushed to their backwoods. How intensely valuable the Bible becomes when we are able to trace the Word of God being fulfilled! It is worthy to note, that this Scripture cannot refer to the Jews, because they are not complying with it; […] Neither could Ephraim or Manasseh when they were in the land. So this pushing Identity must be in operation now. […]
THE ABORIGINES OF ISRAEL’S COLONIES WERE TO DIE OUT (identification n. 21)
The Identity brings this Scripture out clearly, that wherever we have Colonies the aborigines are dying out before us. The thing is not in operation by our own act, but by the act of God: the Almighty declared it should be so, and it is so. It has been observed that this is a cruel thing; but this is a wicked observation to make, because it is God’s own design. When we find that two large tribes have already disappeared from Tasmania, that at the present death-rate, twenty years will exterminate the Maories of New Zealand, that forty years will render the Indians of Manasseh extinct, that in many of our smaller Colonies they are already totally extinct, we must submit to the will of God, and accept the fact as a further proof of the infinite supremacy of His sure word.