De Sobrietate

Droits : domaine public
Citer ce document
Philon d'Alexandrie “De Sobrietate”, RelRace, , dernier accès le 3 Feb. 2023.
Sujet Malédiction de Cham
Description Philon propose dans De Sobrietate (44-48) une interprétation allégorique de la Bible. Il identifie en Cham le mal en repos et en Canaan le mal en action. Canaan est donc Cham sous une forme différente et les deux sont donc associés à la malédiction.
Auteur Philon d'Alexandrie
Date Ier s.
Langue gr

Géolocalisation

Transcription

Voir moins Voir plus
[44] Pourquoi ai-je dit cela, sinon pour montrer que Cham, fils de Noé, est le nom du mal en repos, et le petit-fils Canaan, celui du mal quand il est en mouvement? Car Cham veut dire « chaleur » et Canaan « agitation ».

[45] La chaleur est l'indice de la fièvre dans le corps, et du vice dans l'âme. De même que, je pense, un accès de fièvre est une maladie non d'une partie mais de l'ensemble du corps, de même le vice est une infirmité de toute l'âme. Mais tantôt il est en repos, tantôt en mouvement, et son mouvement, Moïse l'appelle « agitation », qui se dit, en hébreu, « Canaan ».

[46] Aucun législateur ne fixe une sanction contre les hommes injustes tant qu'ils sont en repos, mais seulement1 s'ils sont en mouvement et font des actes commandés par leur injustice, de même qu'un homme de bon sens ne voudrait pas tuer un animal qui a les moyens de mordre, et qui ne serait pas justement prêt à mordre ; car il faut éliminer du présent propos2 la brutalité d'une âme qui, par nature et en toutes occasions, pratique le carnage.

[47] Dans ces conditions et non sans raison, l'homme juste aura l'air de maudire son petit-fils Canaan. Mais je dis bien : « aura l'air », parce que, virtuellement, il maudit son fils Cham par le détour de Canaan. Car c'est Cham qui, mis en mouvement vers la faute, devient Canaan ; le vice n'est plus en effet qu'un principe unique, dont on voit un aspect en repos et un aspect en mouvement. Le repos est plus avancé en âge que le mouvement, et vis à vis de l'être en repos, l'être en mouvement est dans l'état d'un fils devant ses parents.

[48] Aussi est-il conforme à la nature des choses3 que Canaan soit présenté comme le fils de Cham, c'est-à-dire le mouvement comme fils du repos, pour que soit prouvée la vérité de ce qui est dit ailleurs : « Je punis les fautes des pères sur les enfants, jusqu'à la troisième et à la quatrième génération » [Ex. 20, 5). Car c'est sur les conséquences et, pourrait-on dire, sur les descendants des idées qu'on se fait que fondent les châtiments, alors que ces idées, considérées en elles-mêmes, et si aucune action répréhensible ne s'y ajoute, échappent aux accusations.

[44] Τίνος δή ταυθ' εΐνεκα εΐπον ή του διδάξαι χάριν, δτι ό μέν υιός του Νώε Χαμ ήρεμούσης κακίας έστίν δνομα, ο δέ υίωνός ήδη και κινούμενης ; Ερμηνεύεται γαρ θέρμη μέν Χάμ, σάλος δέ Χαναάν.

[45] Θέρμη δέ εν μέν σώματι πυρετόν εμφαίνει, κακίαν δέ εν ψυχαΐς ' ώς γάρ, οΐμαι, καταβολή πυρετοΰ νόσος εστίν ού μέρους άλλ' δλου σώματος, ούτως ολης της ψυχής άρρώστημά έστι κακία. Άλλ' ότέ μέν ήρεμεΐ, ότέ δέ κινείται ' την δέ κίνησιν αυτής ονομάζει σάλον, δς Εβραίων γλώττη Χαναάν καλείται.

[46] Νομοθετών δέ ουδείς έπιτίμιον ορίζει κατά άδικων ήρεμούντων, άλλα δή κινουμένων και τοις κατά άδικίαν έργοις χρωμένων, καθάττερ ουδέ τών δακετών ουδέν άνήρ μέτριος κτείνειν αν έθελήσαι μή μέλλον δάκνειν * λόγου γάρ ύπεξαιρετέον ψυχής ώμότητα φύσει [και] κατά πάντων φονώσαν.

[47] Είκότως ουν ό δίκαιος τάς άράς τω υίωνώ Χαναάν δόξει τίθεσθαι ' δόξει δέ εΐττον δτι δυνάμει τω υίώ Χάμ δι' εκείνου καταράται ' κινηθείς γάρ ττρος τό άμαρτάνειν Χάμ αύτος γίνεται Χαναάν. Έν γάρ τό ύττοκείμενον κακία, ής τό μέν έν σχέσει, τό δέ εν κινήσει θεωρείται ' πρεσβύτερον δέ κινήσεως σχέσις, ώς έγγόνου λόγον έχειν τό κινούμενον προς τό ίσχόμενον.

[48] Παρό και του Χάμ υιός ό Χαναάν φυσικώς άναγρά-φεται, σάλος ηρεμίας, ίνα και | τό έτέρωθι λεχθέν έπαληθεύη τό « άποδιδους άνομίας πατέρων επί υιούς, επί τρίτους και επί τετάρτους » (Εχοά. 20, 5) " επί γάρ τά άποτελέσματα και ως αν ϊίγγονα των λογισμών στ€ΐχουσιν αί τιμωρίαι, κατ αυτούς €Κ€ΐνων, €ΐ μηδ€μία ττροσγένοιτο ττράξις Ιττίλητττος άττοδιδρασκόντων τά έγκλήματα.